Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?

Une distinction s’impose entre chanvre industriel, bien-être, cannabis médical et récréatif. Ces différences trouvent leurs raisons dans plusieurs critères dont il faut prendre en compte. Pour vous éclairer sur le sujet, voici quelques explications sur les chanvres et les cannabis.

Intérêts de la distinction

Le chanvre appartient à la famille des Cannabinacées. La différence entre le cannabis et le chanvre réside dans sa composition en tétrahydrocannabinol ou THC et en cannabidiol ou CBD. Les diverses dénominations aident à distinguer le chanvre industriel, le chanvre bien-être, le cannabis médical, et récréatif. Cette distinction se fait à partir de leurs usages et de leurs aspects règlementaires en France. Le chanvre industriel et le chanvre bien-être font partie des variétés de cannabis avec un taux à – 0,2 % de THC. Le chanvre industriel est destiné à un usage en fibres et en graines. Le chanvre bien être trouve sa place dans un usage brut et complet de la plante telle que l’extraction de CBD. Le cannabis thérapeutique et récréatif est des variétés de cannabis qui contiennent une quantité riche en THT et en cannabinoïdes. Une variété riche en THT sera destinée à un usage médicinal et récréatif sans pour autant être légale. La loi française autorise ou non un produit suivant le taux de THT et de CBD.

Usage et aspect règlementaire dans la branche industrielle et bien-être

Dans la branche industrielle, il faut que le chanvre industriel soit enregistré dans le catalogue français et communautaire pour être autorisé à la culture. Le taux en THT doit obligatoirement être inférieur à 0,2 %. Dans ces filières, on distingue la graine de chanvre et la fibre. La graine de chanvre connaît plusieurs utilisations comme dans l’alimentation ou la fabrication d’huile de chanvre. La fibre de chanvre aide dans la fabrication de papier, dans le système d’isolation ou dans la construction de bâtiments. Du côté de la branche du chanvre bien-être, seul le CBD est autorisé. Il peut s’agir de la vente des huiles de chanvre ou des gélules avec un taux de THT inexistant.

Usage et aspect règlementaire dans la branche thérapeutique et récréative

L’usage de cannabis thérapeutique entre dans une phase d’expérimentation en France à partir de l’année 2020. Le cannabis thérapeutique sous forme d’huile, de fleurs séchées, de solutions buvables, de gouttes ou de capsule d’huile peut être prescrit. Ce test concerne les patients qui souffrent de douleurs neuropathiques, de certaines formes d’épilepsie, des contractions musculaires incontrôlées de sclérose en plaques ou des effets secondaires des chimiothérapies. Quant au cannabis récréatif riche en THT et CBD, leur usage reste illégal en France.

Chasse aux polluants : comment avoir un air plus sain dans la maison
La diététique taoïste c’est quoi ?