Conseils pratiques pour végétaliser sa toiture

végétaliser sa toiture

La végétalisation des toitures devient aujourd’hui une nouvelle tendance dans de nombreuses villes. Le principe de celle-ci est donc d’exploiter les espaces inutilisées des toits ainsi que des terrasses afin de réaliser une production de cultures biologiques. Les toits végétalisés permettent une isolation thermique et phonique ainsi que d’autres avantages considérables. Cependant, il existe quelques techniques et étapes à prendre en compte pour réussir votre végétalisation de toiture. Mais, pourquoi choisir de végétaliser sa toiture ? Quelles sont les étapes nécessaires ? Et pourquoi se faire accompagner par un professionnel ?

Pourquoi végétaliser sa toiture ?

La toiture végétalisée séduit de plus en plus de personnes en ce moment. Celle-ci a vu le jour en Allemagne dans les années 60 et s’est étendue dans de nombreux pays. En plus d’être écologique, un toit végétal est aussi composé de plantes et de végétations locales. Ainsi, vous avez la possibilité d’améliorer et de maintenir la biodiversité. Végétaliser sa toiture présente d’ailleurs de nombreux avantages. Ce projet participe au développement durable car il permet d’égayer le paysage urbain. Il est également sain, économique, écologique et divertissant.

La toiture végétale assure également la stabilité ainsi que l’étanchéité de votre toiture. En plus, c’est un projet permettant d’améliorer les performances énergétiques de votre domicile. Il s’agit donc d’une isolation naturelle très efficace pour votre logement. Toutefois, il faut respecter certaines règles et quelques étapes essentielles afin de mieux verdir votre toiture. Pour plus d’informations, cliquez sur ecovegetal.com

Étapes pour réaliser une toiture végétale

Si vous voulez faire une toiture végétalisée, il faut commencer par bien choisir le toit végétal le plus adapté à vos envies ainsi qu’à votre habitation. Votre choix doit généralement se baser sur les contraintes climatiques dans votre ville ou région. Il faut bien vérifier le type de plantes adapté à l’exposition au soleil ainsi qu’au vent. La pente de votre toiture est également un élément à prendre en compte. Vérifiez que celle-ci pourra bien être végétalisée avant les étapes suivantes.

Ensuite, une fois que vous ayez choisi les plantes pour votre toiture végétale, créez un cadre autour de votre toit en choisissant des planches de bois de 5 à 15 cm de large. Assurez également l’étanchéité de votre toit, et si besoin renforcez celle-ci. L’étape suivante consiste alors à mettre en place un système de drainage. Pour cela, il existe deux solutions possibles comme positionner une plaque de polystyrène moulée sur le toit ou encore de bien disposer un lit de pierres de lave type pouzzolane. Et enfin, installez le substrat sur le toit et plantez les végétaux. Il s’agit en effet d’un mélange de terre et de gravillons dans lequel vos plantes vont pousser. Vous pouvez avoir différents types de matière organique tels que le lombricompost ou encore du compost.

Se faire accompagner par un professionnel pour la pose de la toiture végétale

Pour réussir la toundra sur votre toiture, il est préférable de faire appel à un professionnel reconnu dans le domaine. Un paysagiste reconnu et fiable vous guidera cependant dans le choix du toit végétaliser, des plantes adaptées et aussi dans la pose de votre toiture végétale. Un paysagiste possède des compétences nécessaires en ce qui concerne les toitures végétales, donc il pourra également vous donner quelques conseils sur l’entretien du vôtre.

En effet, l’installation d’une toiture végétalisée nécessite souvent d’un savoir-faire précis ainsi qu’une expérience solide. Le professionnel dans le domaine saura vous garantir la sécurité de la pose ainsi que l’étanchéité même du toit végétal. Cela vous évitera donc l’infiltration d’eau à l’intérieur du toit et de votre habitation. Par conséquent, le recours à un spécialiste dans le métier vous offre plusieurs avantages considérables. Il s’agit en fait d’un gage d’une installation esthétique, solide et sûre.

Protection des ressources vivantes de l’océan : lutter contre la surpêche
Ramassage d’encombrants à Nanterre : A qui faire appel ?