Comment redonner une place au végétal dans la ville ?

Aujourd’hui, de nombreuses recherches sur la végétalisation urbaine sont en cours. Dégradation climatique et besoin urgent de respirer de l’air pur obligent. Outre les initiatives que prennent les responsables environnementaux et/ou les différentes organisations œuvrant dans ce domaine, comment nous, simples citoyens, pouvons aider à végétaliser la ville ?

Demander un permis de végétaliser

Avant d’entamer quoi que ce soit relatif au projet de végétalisation en ville, la première démarche à effectuer est de demander un permis de végétaliser auprès de votre mairie. Avec cette autorisation, il vous est possible de planter sur votre façade ou sur votre toit ou même au niveau des pieds d’arbre dans votre ville. Vous avez aussi la possibilité de créer un jardin potager, ou d’exploiter les jardinières que propose votre mairie. En tout cas, il faut toujours vérifier les spécifications indiquées dans votre permis. Normalement, toutes les mairies disposent d’un formulaire d’inscription sur leur site web. Sans quoi, vous pouvez aussi faire une demande sur place. Vous devez, par la suite, détailler votre projet afin d’obtenir une convention d’occupation du domaine public. Toutefois, il est formellement interdit d’utiliser des pesticides.

Vous êtes également tenu à respecter l’espace de circulation de chaque utilisateur public. Pour un projet de plantation à consommation familiale, les produits locaux sont à privilégier et chaque jardinier doit s’engager à entretenir leur jardin potager. À retenir que les récoltes issues de ce dernier ne peuvent être vendues.

Nourrir la terre

Avant de réaliser des plantations en ville, il faut d’abord penser à nourrir la terre pour qu’elle soit plus productive. La terre en milieu urbain n’est pas forcément, voire pas du tout, fertile pour réussir la végétation. Les conditions de vie en ville influencent en effet la qualité du sol. Pour le fertiliser rapidement, l’utilisation d’engrais naturel est fortement recommandée.

Désormais, si vous souhaitez végétaliser la ville, pensez à collecter vos déchets de légumes ou de fruits. Vous n’avez qu’à jeter ces derniers sur les terres que vous envisagez d’exploiter afin d’en faire des engrais bio. Surtout, il faut penser à remuer tous les 3 jours par exemple. Cela accélérera le processus de fertilisation. Vous pouvez pareillement utiliser l’argile qui facilite la rétention d’eau dans le sol. En hiver, les cendres sont d’excellents engrais, très riches en potasse et protègent la végétation contre les limaces.

Quelques idées de végétalisation

Vous avez envie de végétaliser la ville, mais vous ne savez pas exactement comment ? Voici quelques idées faciles à réaliser :

– plantation de quelques fleurs ou de plantes aromatiques (thym, romarin, menthe, etc.) au pied des arbres dans votre ville afin d’absorber et limiter la pollution.

– profiter des jardinières proposées par la mairie : avec les initiatives pour renforcer les espaces verts dans la ville.

– le jardinage partagé : en plus de favoriser le contact, cette perspective permet d’exploiter votre espace commun avec votre voisin.

– potager vertical : idéale pour ceux qui habitent en immeuble, vous pouvez utiliser des récipients rattachés entre eux et les suspendre quelque part sur le balcon par exemple.

Pourquoi le tri sélectif est-il différent d’une ville à l’autre ?
Qu’est-ce que la construction éco responsable ?